A l’automne 2011, les premières Concrète investissaient un créneau encore inconnu dans la capitale: le clubbing de jour le dimanche.

Installées sur une péniche quai de la Rapée elles réunirent très vite une population hétéroclite issue aussi bien des banlieues populaires que des quartiers chic de l’ouest parisien. Tous venaient y chercher un abandon, une parenthèse autour d’une programmation électronique pointue de qualité.

Les Concrète devinrent rapidement le fer de lance du renouveau de la fête à Paris. Elles firent des émules et participèrent à l’abolition des frontières urbaines en Ile de France.

Concrete crowd ©Guillaume Murat
Concrete crowd ©Guillaume Murat
Concrete crowd ©Guillaume Murat
Concrete crowd ©Guillaume Murat
Using Format